Tous les articles par WeeBoo

Finalisation commande matériel

SGE PasquierChers licenciés et adhérents HOCKLINES,

Notre partenaire équipementier CCM/REEBOK nous annonce qu’il est en train de finaliser une grosse commande qui partira en début de semaine prochaine, si vous avez besoin d’équipement et que vous voulez profiter des tarifs (avec remises et hors frais de port) pour le début de saison vous pouvez joindre notre interlocuteur Raphaël VINCENT au 06.66.72.16.72 ou raff.31@hotmail.fr.

Raphaël se présentera avant le 15/09 à toutes les sections jeunesse un mercredi et un samedi et s’ajustera aux créneaux des autres catégories courant septembre, en attendant bonne rentrée à toutes et tous.

Partenaire équipementier 2014-2015

SGE PasquierChers licenciés et adhérents HOCKLINES,

Nous profitons de cette trêve estivale pour vous annoncer la reconduction de notre partenaire équipementier CCM/REEBOK, avec comme conseiller le gardien de notre équipe première Raphaël VINCENT.
La formule de cette année sera différente des années précédentes : il y aura un stock de toute la gamme d’équipement CCM/REEBOK nécessaire à la pratique du roller hockey en jeunesse, loisir et compétition qui sera visible, disponible et surtout que l’on pourra essayer tout au long de l’année.
Il y aura un local dans un lieu qui reste à définir (autour de st Martin du Touch) où vous pourrez choisir et acheter votre équipement avec Raphaël qui se rendra disponible le soir et le weekend pour vous servir pendant la saison.
Il viendra se présenter à toutes les catégories (en septembre), expliquera son mode de fonctionnement et laissera les moyens de le contacter via une carte de visite.

Sachez que pour tout besoin d’équipement avant le début de la saison (début septembre) et pour être sûr de recevoir votre matériel avant la reprise vous pouvez d’ores et déjà passer commande ou demander conseil à Raphaël par mail (raff.31@hotmail.fr) ou par téléphone (0666721672).
La gamme CCM/REEBOK est visible en attendant sur le site www.sge-pasquier.com (ne pas tenir compte des tarif indiqués).

Le partenariat permettra à l’ensemble des licenciés de profiter de conseils et de tarifs attractifs par rapport aux prix pratiqués en magasin.

Bon été à toutes et à tous et on se revoit à la rentrée pour une belle saison.
Sportivement, le bureau.

Brighton McDonald « Nous allons donner du fil à retordre à certains »

Fraichement arrivé chez les Hocklines de Toulouse et auteur d’une belle rencontre face à Angers en Elite le week-end dernier, le jeune Brighton MacDonald revient avec nous sur cette nouvelle saison. 

brighton mcdonaldLydie : Brighton, peux tu te présenter en quelques mots ?

Brighton McDonald : « Hello, je suis Brighton MacDonald de Langley, près de Vancouver au Canada. J’ai 19 ans et je suis gardien de but. J’ai joué 6 Championnats nord-américains de Roller-Hockey et j’ai représenté le Canada aux Championnats du Monde juniors 2013 à Anaheim, où nous avons fini 3èmes. »

 

Lydie: Pourquoi avoir choisi l’équipe des Hocklines de Toulouse ?

B. M. : « J’ai décidé de prendre contact avec Toulouse car je n’avais entendu que du bien au sujet du club. Tout le monde a été tellement sympa. Les dirigeants et les coaches ont répondu à toutes mes questions et m’ont très bien accueilli fin septembre. Le choix était facile. »

 

Lydie: Comme on le sait, les Hocklines viennent de monter en élite, la saison s’annonce difficile, comment se passent les débuts en élite avec ta nouvelle équipe ?

B. M. : « Vu mon âge, je joue dans l’équipe junior des Hocklines, mais je m’entraine aussi avec l’équipe Elite. Les débuts avec l’équipe Elite sont formidables. On sait que cela va être une rude saison et qu’il n’y aura aucune rencontre facile. Je pense que cela va nous aider à progresser, au niveau de l’équipe et au niveau du club. Si on continue à s’entrainer sérieusement et à tirer parti de nos points forts, cette équipe va donner du fil à retordre à certaines formations. »

 

Lydie: Vous avez perdu vos trois premiers matchs face à Rethel, Villeneuve et récemment face à Aubagne, quel est ton sentiment sur cette entrée en matière et quels sont vos objectifs pour la suite ?

B. M. : «Evidemment, tout le monde préfère gagner les premiers matchs d’une saison. Mais l’équipe n’a pas à rougir. C’est une question d’apprentissage, on prend la mesure du jeu spécifique des clubs d’Elite.
On va se recentrer sur nos points forts et je pense que le reste de la saison va être bien meilleur. »

 

Lydie: Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

B. M. : « Je viens juste d’arriver, et je vais faire ce que je suis venu faire : m’entrainer, apprendre le français, arrêter des palets pour les Hocklines et aider le club autant que je peux. Ce ne sont pas des individus qui gagnent des championnats mais une équipe et nous sommes tous sur la même longueur d’onde. »

Par Lydie Lapprand. Journaliste chez les Hocklines de Toulouse

Luca Montanari « Le Championnat n’est pas terminé »

Pour sa première saison chez les Hocklines, Luca Montanari Italien de 29 ans, nous fait partager ses premières semaines à Toulouse ainsi que ses impressions sur le début de la saison.

luca montanariLydie : Luca, peux tu te présenter en quelques mots ?

Luca Monta : « Buongiorno ! Je m’appelle Luca Montanari, j’ai 29 ans. Je viens de l’Italie… un petit village qui s’appelle Torre Pellice  dans la province de Turin. J’ai grandi en pratiquant le hockey sur glace dans l’équipe de mon village et après j’ai essayé le roller hockey à Turin et dans de nombreuses équipes dans la Série A italienne, du nord au sud: Reggio Calabria, Cittadella, Modena, Arezzo et Novi Ligure.. »

 

Lydie: Pourquoi avoir choisi l’équipe des Hocklines de Toulouse ?

L. M. : « Cela faisait longtemps que je voulais vivre une expérience sportive en France où l’on trouve le plus haut niveau d’Europe et jouer contre les plus forts joueurs du monde. C’était un rêve. L’équipe de Toulouse m’a offert tout ce dont j’avais besoin et un travail pour le côté financier. Aucun joueur n’est payé par le club mais les dirigeants m’ont bien facilité les débuts. J’ai découvert l’équipe lors du camp d’entrainement d’Août 2013 et après, c’était facile de décider de rester. »

 

Lydie: Comme on le sait, les Hocklines viennent de monter en élite, la saison s’annonce difficile, comment se passent les débuts en élite avec ta nouvelle équipe ?

L. M. : « Je savais que l’Elite était un championnat très dur et qu’on devait travailler beaucoup, au niveau de l’équipe et au niveau personnel. Il faut que je progresse pour m’adapter au style de jeu d’ici. J’espère y arriver le plus tôt possible. »

 

Lydie: Vous avez perdu vos trois premiers matchs face à Rethel, Villeneuve et récemment face à Aubagne, quel est ton sentiment sur cette entrée en matière et quels sont vos objectifs pour la suite ?

L. M. : « Contre Rethel on a essayé de rester dans le match le plus de temps possible, mais ils ont une équipe vraiment très forte. Je pense qu’ils vont tout gagner cette saison, Elite et Europe. Contre Villeneuve, on gagnait à la fin de la première période et, après, la fatigue et des erreurs qu’on doit apprendre à ne pas faire ont permis à l’équipe adverse de remporter le match avec un score qui ne reflète pas ce qu’on a vu sur le terrain. Aubagne, c’était très important, et les deux équipes pouvaient gagner. Ils ont sans doute mieux transformé les occasions. Le Championnat n’est pas terminé. On a laissé filer des points contre une équipe plus facile, … et bien, on les marquera contre des équipes plus fortes. »

 

Lydie: Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

L. M. : « oh… beaucoup de choses! mais surtout, j’espère aider mon équipe, et apprendre mieux le français! »

Par Lydie Lapprand. Journaliste chez les Hocklines de Toulouse