Archives de catégorie : Evénement

A Toulouse, on soutient les Bleu(e)s…

© MaxPPP
© MaxPPP

Vous en avez marre du foot et de ses sambas brésiliennes ? Pas de problème. A Toulouse, les championnats du monde se jouent en roller hockey jusqu’à la mi-juillet. Une discipline où les Français visent le podium. Le roller hockey pour les nuls (et les autres), c’est par ici.

 

Le roller hockey, c’est quoi donc ?

Grosso modo, le roller hockey, c’est comme le hockey sur glace mais sur des roulettes (en ligne). Le but du jeu c’est de coller le palet dans les cages adverses. Les deux équipes sont composées de 5 joueurs sérieusement harnachés. Parmi eux, un gardien de but dont la silhouette, une fois l’équipement enfilé peut dissuader d’aller lui chatouiller les narines. Si vous commettez des fautes, pas de cartons jaune ou rouge, vous allez en prison (vous sortez du terrain) pour une durée donnée (de 2 à 10 minutes) et vos petits copains jouent sans vous.

Bon, quand même quelques différences avec le hockey sur glace. Le roller hochey se joue sur du Stilmat, une surface dure et lisse (qui n’est pas de la glace évidemment). Le hors jeu n’existe pas et il est interdit de charger l’adversaire. Et il n’est pas question de mettre un roller ou un bout de crosse dans la zone du gardien adverse, c’est formellement interdit.

A savoir pour briller en société

La discipline est née dans les année 40 mais avec l’avènement des rollers inline (finis nos bons vieux patins à roulettes d’antan), la discipline a aligné ses roues sur une ligne dans les années 80. Très développé en Amérique du Nord et en république tchèque, le roller hockey n’a débarqué en France qu’en 1992, date du premier tournoi. Les premiers championnats nationaux ont eu lieu en 1995.

Aujourd’hui, le roller hockey en France c’est 14 000 licenciés qui pratiquent le principal sport de la fédération française de roller sport. Une fédération qui regroupe 7 disciplines, 55 000 licenciés et 780 clubs.

Où aller voir le gratin de la discipline ?

Pas la peine de partir à l’autre bout de la planète, jusqu’au 13 juillet, les championnats du monde ont lieu à Toulouse, au palais des sports. 15 000 spectateurs sont attendus pour voir les 70 équipes féminines et masculines s’affronter. Un milliers de joueurs vont chausser les patins… non les rollers.
Le 6 juillet, finale dame et le 13 finale messieurs (le même jour qu’une autre finale qui se déroulera au Brésil). Les Françaises et Français espèrent bien monter sur le podium. Allez les Bleus !

 

Par Véronique Haudebourg